Fermer le menu
EN
VISIONNEZ LA NOUVELLE VIDÉO CORPORATIVE de L'APL!  Cliquez ici.
Fermer

Cap sur la sécurité

L’Administration de pilotage des Laurentides est mandatée par la Loi sur le pilotage de gérer et fournir, pour la sécurité de la navigation des services de pilotage efficaces.

L'APL a complété des services de pilotage sécuritaires et efficaces sans accident majeur en 2014 effectuant près de 22 400 missions de pilotage avec un taux sans accident de 99,92 %.

Tous les navires d’une certaine taille qui s’engagent dans le secteur du Saint-Laurent compris entre Les Escoumins et Montréal, ainsi que sur le Saguenay, sont sous la conduite d’un pilote breveté ou certifié par l’Administration de pilotage des Laurentides.  Lorsqu’un navire doit faire appel à des services de pilotage, l’Administration est contactée et affecte un pilote, et dans certaines conditions, deux pilotes, sur le même navire. Le pilote doit monter à bord du navire, à l’entrée de la zone de pilotage obligatoire désignée.

Par voie règlementaire, politiques ou procédures relatives à la sécurité sur les activités de pilotage, nous établissons, en consultation avec les pilotes et l’industrie maritime les balises auxquelles doivent se conformer les navires et pilotes pour effectuer les missions de pilotage avec succès et en toute sécurité.

L’obtention d’un brevet de pilotage est l’aboutissement d’un long cheminement mariant années d’expérience, formations, stages et examens. L’aspirant à la carrière de pilote doit prévoir qu’il devra étudier et naviguer pendant près de 10 ans avant de pouvoir espérer poser sa candidature comme apprenti-pilote. L’apprenti-pilote doit aussi, au cours de son apprentissage, accomplir près de 300 missions de pilotage sous la supervision d'un pilote breveté, suivre un programme de formation échelonné sur deux années et réussir de rigoureux examens avant d'obtenir son brevet.

L’Administration de pilotage des Laurentides puise dans un bassin d’environ 200 pilotes regroupés au sein de deux corporations professionnelles de pilotes. Pour les missions entre Les Escoumins et le port de Québec, ou vers un port du Saguenay, l’APL emploie des pilotes membres de la Corporation des pilotes du Bas-Saint-Laurent (CPBSL). Pour les missions allant du port de Québec jusqu’à l’extrémité ouest du port de Montréal, y compris l'approche de la Voie maritime jusqu'à l'écluse de Saint-Lambert, l’APL recourt aux services des pilotes membres de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent Central (CPSLC).